Par Charles Ferron

Le 25 février prochain représentera la dernière occasion pour les directeurs généraux de la LNH de compléter leur effectif pour les séries. Malheureusement pour plusieurs clubs, cette année, il y a beaucoup plus d’acheteurs que de vendeurs sur le marché des échanges.

Le classement dans la Ligue nationale est particulièrement serré cette année. Habituellement, à pareille date, plus de 40 % des formations sont pratiquement déjà mathématiquement éliminées et sont prêtes à se débarrasser de certains de leurs joueurs. En 2019-2020, c’est complètement différent. Selon le site Sports Club Stats, qui considère plusieurs facteurs, dont les points accumulés, le nombre de matchs restant et la difficulté du calendrier, 22 équipes ont encore au moins 35 % de chances de participer aux séries. Au 23e rang de ce même classement se trouve le Canadien de Montréal avec 5,6 %. Les 9 derniers clubs seront donc ceux à surveiller durant cette date limite des transactions. Voici quelques options concernant les joueurs dont chacune de ces équipes pourrait décider de se départir.

Les Canadiens de Montréal

Le Canadien est dans une situation particulière durant cette date limite. Plusieurs croient que, sans ses nombreuses blessures à Drouin et Byron notamment, il aurait pu faire partie des éliminatoires comme une des deux équipes repêchées. Considérant que les deux noms les plus alléchants sur leur formation, Tomas Tatar et Jeff Petry, possèdent encore une année supplémentaire à leur contrat, on pourrait les voir dans l’uniforme du Canadien l’an prochain. D’autres joueurs de location pourraient intéresser un directeur général : Marco Scandella, Nate Thompson et Ilya Kovalchuk. Ce dernier est particulièrement intrigant puisqu’il ne fait que 700000 dollars et produit actuellement avec Montréal comme un top 6.

Les Rangers de New York

Le plus gros nom à l’heure actuelle sur le marché des échanges est probablement Chris Kreider. Physique, capable de produire avec n’importe qui et possédant beaucoup d’expérience en séries, Kreider devrait faire partie d’une deuxième équipe dans sa carrière en mars. En outre, il ne serait pas surprenant de voir le gardien Alexandar Georgiev changer d’adresse également, en raison de la situation particulière à New York. Les Rangers ont en ce moment trois gardiens de qualité sur leur formation de 23 joueurs et ne veulent pas en perdre un au ballottage. Jesper Fast est une autre possibilité due à son autonomie en juillet.

Les Sabres de Buffalo

Seulement trois attaquants des Sabres sont sous contrat pour la saison 2020. On peut donc s’attendre à ce que l’un de leurs joueurs d’avant parte d’ici le 25 février. Par exemple, Conor Sheary pourrait aider une équipe se cherchant un couteau suisse qui peut être utilisé sur tous les trios. Toutefois, Zach Bogosian devrait être celui à surveiller pour Buffalo, lui qui a perdu beaucoup de temps de jeu au cours des dernières années avec l’émergence de Ristolainen et qui n’a jamais démontré qu’il voulait resigner à Buffalo.

Les Sharks de San Jose

Est-ce que les Sharks vont oser se débarrasser de Joe Thornton ou de Patrick Marleau lors de leur potentielle dernière campagne? Peu probable, mais pas impossible. Concernant le reste de la formation, Brendan Dillon est le joueur le plus rentable pour une équipe qui cherche à améliorer sa défensive sans payer le gros prix. Melker Karlsson et Kevin Labanc sont aussi des options avec des contrats échangeables, mais les deux devraient poursuivre leur carrière à San Jose.

Les Ducks d’Anaheim

Anaheim ne possède pas vraiment de joueurs de location évidents pour cette date limite. Pourtant, des noms comme Ondrej Kase ou Josh Manson qui ont encore des années de contrat pourraient être de bonnes monnaies d’échange pour Anaheim. Les Ducks pourraient toutefois attendre à cet été avant de les bouger et ainsi créer l’espace sous leur plafond salarial qu’ils recherchent. Le reste de l’équipe devrait demeurer en Californie.

Les Devils du New Jersey

Après avoir envoyé Taylor Hall en Arizona, on pourrait croire que les Devils ne seraient pas trop actifs à la date limite, mais, au contraire, ils ont encore plusieurs décisions importantes à prendre. Le défenseur Sami Vatanen est un joueur autonome sans compensation cet été et pourrait partir du New Jersey. Le vétéran Wayne Simmonds et leur capitaine Andy Greene sont aussi libres comme l’air en juillet. Avec l’extension de contrat de Nico Hischier qui commence en 2020, il serait surprenant que les Devils soient en mesure de resigner les trois et ils pourraient préférer les échanger en février.

Les Sénateurs d’Ottawa

L’attaquant Jean-Gabriel Pageau est de loin le joueur le plus attirant à Ottawa. Il pourrait renforcer le top 9 de plusieurs formations à l’avant. En défensive, Ron Hainsey et Dylan Demelo pourraient également changer d’adresse et aider la profondeur d’une équipe. Pour ce qui est du reste, Boedker et Namestnikov pourraient être des ajouts intéressants si Ottawa est prêt à retenir du salaire pour le reste de leur contrat sans payer le gros prix.

Les Kings de Los Angeles

Les Kings ont lancé les hostilités en transférant leur gardien Jack Campbell et leur attaquant robuste Kyle Clifford à Toronto plus tôt en février. Los Angeles ne devrait cependant pas s’arrêter là avec plusieurs rumeurs envoyant leur défenseur encore sous contrat pour un an, Alec Martinez, vers d’autres cieux. Si ces rumeurs se révèlent fausses, un scénario plus réaliste pourrait être Tyler Toffoli, qui était joueur autonome cet été et a été présent régulièrement dans des idées d’échanges au cours des dernières années.

Les Red Wings de Détroit

De toutes les équipes qui ont été mentionnées jusqu’à maintenant, Détroit est la seule formation qui est déjà éliminée et qui va sans aucun doute être un vendeur. Malheureusement pour eux, ils n’ont pas beaucoup de talents à échanger. Leur attaquant de 25 ans, Andreas Anthanasiou, pourrait être un candidat, mais il ne possède pas encore son autonomie complète, ce qui signifie que Détroit pourrait retenir ses services un an ou deux de plus. Les vétérans Mike Green et Valtteri Filppula pourraient être d’autres options possibles pour certains clubs même si leurs performances ont été très décevantes cette année.


Crédit Photo @ NBC Sports

Archives

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *